Autor Thema: Traduction de The final source / La dernière source  (Gelesen 3520 mal)

0 Mitglieder und 1 Gast betrachten dieses Thema.

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Traduction de The final source / La dernière source
« Antwort #15 am: 23. Februar 2014, 20:02:44 Uhr »
Coucou Flamme !

désolée d'avoir arrêté à ce moment-là, mais Claudrick a posté la suite hier seulement et je n'ai pas eu du tout le temps d'avancer la traduction... peut-être d'ici demain soir ou mardi...

bizz vizz

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Traduction de The final source / La dernière source
« Antwort #16 am: 27. Februar 2014, 21:01:54 Uhr »
Bonsoir à toutes,

moins vite que prévu pour la livraison, mais enfin, vous voilà désormais au même stade que les Allemands...

bizz vizz !!!

Limeye  :)


En hâte, tous se levèrent et se précipitèrent à l'extérieur. Le vaisseau n’était pas endommagé, hormis quelques éraflures et bosses. Sur le côté, une marque bizarre ornait le véhicule, mais n’était cependant pas lisible. La trappe d'entrée s’ouvrit et un homme, légèrement plus petit et aussi plus mince que Futur, en sortit. Ses cheveux étaient déjà légèrement grisonnants, mais il sauta à terre avec l'agilité d'un jeune homme, et regarda son véhicule.

- Ca a encore été cette fois…, murmura-t-il avec un soulagement perceptible dans la voix.

Surpris, il se retourna, vers la cabane à proximité d’où un groupe de personnes se précipitait vers lui. Qui étaient donc ces gens ?

- Etes-vous blessé ?, lui demanda un jeune homme dans un étrange uniforme.

Juste derrière venait une jolie jeune femme qui semblait regarder avec attention sa blessure.

- Ah mon dieu ! Des Terriens ! Je craignais déjà quelques uns de ces hostiles Heelaniens...

"Ok, deux humains. Ou bien trois ? Le garçon pâle avec le bonnet de marin avait l'air très étrange, mais si vous étiez né à Las Vegas, un aspect étrange n’est pas forcément rare. Et en plus, un robot de taille vraiment impressionnante et un… quelque chose volant."

- Merci, je vais bien ! Cet horrible orage a seulement détérioré toute l’électronique. Peut-être reste-t-il encor une petite place dans votre refuge ?
- Bien sûr, répondit Futur et il fit signe à Grag et Otho qu’ils devaient garder l’étranger à l’œil.
- Puis-je vous demander qui vous êtes ?, demanda Futur comme ils prenaient place sur les chaises rustiques et que Joan tendait au nouveau venu un gobelet de thé chaud.
- Mon nom est M Cox, répondit l’homme en regardant Futur, comme s’il s’attendait à ce qu’il tombe de sa chaise de surprise.
- M Cox, reprit Futur et il regarda d’un air interrogateur ses compagnons.

Joan aussi haussa des épaules.

- M Cox ?, répéta l’homme à nouveau. Las Vegas ? Le plus grand spectacle d'illusions du siècle ? Vous avez dû entendre parler de cela !

Un tel déchet. Son temps était vraiment fini. Ces Terriens étaient tout simplement trop jeunes pour le connaître et aussi trop loin de la Terre. Où on ne voulait plus le voir, où il avait déjà été évincé par des collègues plus jeunes avec des shows plus coûteux. Et ainsi, sur ces planètes arriérées, il n’était plus bon qu’à impressionner des montagnards muets.

- C’est égal, poursuivit M Cox, résigné. Je suis en route pour prendre mon engagement auprès de l’Aurun de cette province, dont le nom est Rodekh. Comme je suis en retard, mon cachet sera certainement réduit.
- Vous devez vous produire devant l’Aurun ?, laissa échapper Otho. Dans sa forteresse ?
- Oui, en effet…, confirma M. Cox et Otho prit un air un peu soupçonneux. Avec, personnellement, un logement dans l'aile d'habitation privée du prince, ajouta-t-il plus pour lui-même pour se donner consistance.

Future jeta un rapide coup d'œil à Joan, comme elle se levait pour aller chercher plus de thé. Joan reprit sa place et se pencha  avec un sourire très amical vers M. Cox.

- Alors, Rodekh est sûrement un de vos fervents admirateurs, demanda-t-elle et elle commença à jouer avec une mèche de cheveux, ce qui manifestement irrita Cox.
- Non, vous ne pouvez pas réellement dire cela, répondit le magicien, et il se laissa envoûter par les yeux de Joan. En fait, c'est ma première participation dans cette province, Rodekh ne me connaît même pas personnellement. Mais il est passionné par tout ce qui a à voir avec la sorcellerie, la magie et le mysticisme et m'a engagé sur la recommandation d'un autre Aurun.

Cox posa sa tasse et se pencha en arrière avec une certaine satisfaction.

- Si cela continue, je vais devenir une célébrité sur Heel.

Puis il s'effondra après que Futur l’ait approché doucement par derrière et l’ait envoyé d’une prise précise dans le cou dans la vallée des rêves. Il le saisit rapidement et le laissa glisser, inconscient, au sol.

- Accès libre à la forteresse !, s’exclama Otho.
- Avec le logement dans une aile d'habitation privée, ajouta Grag avec enthousiasme. Cela devient tout simplement un jeu d'enfant de trouver le professeur Bouchard !
- Pas d’enthousiasme précipité, dit Futur pour freiner le zèle des deux amis. Nous devons être extrêmement prudents en dépit de cette occasion inespérée.

Puis il se tourna vers le professeur Simon.

- Je suggère que nous allions tous les deux et Otho à la forteresse, et que nous nous fassions passer pour le magicien attendu et ses assistants.
- Et qu’en est-il de moi et Joan, Capitaine ?, demanda Grag avec impatience, et il dit ainsi ce que l’agent pensait tout bas.
- L’agent Donovan a parlé d'un passage secret qui mène à la forteresse. Cet accès doit être trouvé pour nous garantir un moyen possible de nous échapper. Ezella doit mettre en œuvre toutes les possibilités d’assistance de la police interplanétaire.

Futur vit la protestation germant dans les yeux de Joan, mais quand elle répondit, elle dit seulement :

- C’est bon, Curtis.
- Mais que faisons-nous de M Cox ?, demanda Grag.
- Je vais prévenir Ezella et Zack, répondit Joan. Ils s’occuperont de lui.
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline Frégo80

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 335
Re: Traduction de The final source / La dernière source
« Antwort #17 am: 27. Februar 2014, 21:17:06 Uhr »
Coucou Limeye!

Il faut toujours se mefier quand Joan joue les bonnes filles obeissantes! ;D [devil] J'ai hate de voir ce qu'elle mijotte!

 [jump] [jump] [jump] [jump] [jump]

A+

Frego 8)

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Traduction de The final source / La dernière source
« Antwort #18 am: 28. Februar 2014, 04:48:16 Uhr »
Coucou!

Tout à fait d'accord, Frégo!  ;D [goodjob]

Merci Limeye pour la suite!   [chinese]

Bizz Vizz
Flamme
 [hello]