Autor Thema: Le défi des images  (Gelesen 2923 mal)

0 Mitglieder und 1 Gast betrachten dieses Thema.

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Le défi des images
« am: 22. Oktober 2013, 19:27:38 Uhr »
Bonsoir ou bonjour à toutes et tous !

L'idée m'est venue hier... de faire un défi un peu différent de celui des dix mots imposés, avec ou sans thématique, avec ou sans personnage connu.

En voyant certaines images, je me suis dit qu'elles pouvaient être source d'inspiration à de petites nouvelles... Si vous aussi, vous trouvez de belles photos, parfois, au hasard de vos déambulations sur le net, vous pourriez les indiquer ici et chacun(e) pourrait tenter d'écrire quelque chose.

Je crois qu'on peut, comme pour les dix mots, varier la gamme des émotions ! Rire, mystère, aventure, romantisme, récit coquin ou fantastique...

Voici le lien vers la première qui m'a inspirée l'histoire que je vous propose maintenant.

Ca vous dit ?

Limeye  :)


http://petitlien.fr/6tt4


Joan regarde, intriguée, le petit carton d’invitation dont elle vient de prendre connaissance. Le texte, assez court, est mystérieux, à mi-chemin entre un rébus et un jeu de devinettes.

Au cœur du jardin du paradis, suivez le chemin des lumières. Vous êtes attendue dans un écrin de verdure. Soyez simplement vous-même, et seule. Samedi. 20 h.

Suivait une adresse : Jardin du Paradis, Parc des Etoiles.

Rien d’autre. Aucun nom, aucun numéro, aucun code.

Elle trouve rapidement quelques précisions sur le lieu, en plein cœur des Appalaches. Il lui reste trois jours pour se préparer au voyage. Si elle a trouvé l’adresse, en revanche, il n’en existe aucune photo. Curieuse, elle décide d'y aller, mais prudente, elle prévient Ezra...

Le jour dit. A l'heure dite. Au Jardin du Paradis.

Ne sachant qui l'invite, elle a revêtu une robe de soirée assez longue, au décolleté sage, de couleur grise. Une petite rose tendre décore l'une de ses bretelles. Elle a coiffé ses cheveux en un chignon un peu compliqué, qui lui dégage la nuque. Elle porte un simple collier, une perle du même rose que sa petite fleur, et des boucles d'oreilles assorties.

Un domestique, très poli, très élégant aussi dans son costume de service, la fait entrer. Il lui dit simplement : Suivez le chemin des lumières. Et il disparaît aussitôt, vers une bâtisse un peu ancienne.

Elle reste un moment sans bouger, admirant le lieu. Outre la bâtisse sur sa gauche, sur sa droite court une haie touffue. Devant elle, un chemin qui bien vite s'ouvre sur d'autres chemins. Des buis, des arbustes de toutes sortes, tous dans des tons verts différents, du plus clair au plus soutenu, parfois un peu gris, parfois tirant sur le marron, le rouge, voire le jaune, dessinent de nombreuses allées. Régulièrement, des coupelles contenant des bougies sont disposées. Certaines sont allumées, d'autres non.

Elle s'avance, lentement, goûtant à la magie de l'endroit. Tout est calme, on entend seulement le chant de quelques oiseaux, le crissement de grillons. Le crépuscule commence à tomber, le ciel est clair, d'un bleu très doux, devenant légèrement gris et mauve vers l'est, encore un peu lumineux vers le couchant. Un fin croissant de Lune se lève. Elle sourit en la voyant. Qui sait où vous vous trouvez, Capitaine...

Elle n'emprunte que des allées où les lumières sont allumées, prenant le temps d'admirer les recoins qui se dessinent, et, parfois, à un détour, un magnifique rosier croulant sous des roses anciennes, dont le parfum accompagne sa déambulation.

Elle finit par arriver sur une terrasse végétale. Elle devine, dans la brume du soir, qu'elle domine une vallée. De hauts arbres se dessinent dans le lointain, silhouettes plus sombres émergeant de la brume vespérale. Là aussi, de belles et rondes lumières sont disposées sur des pierres, une large toile a été tendue au-dessus de la terrasse, offrant un abri contre la fraîcheur du soir. Une petite table est dressée, un fauteuil de jardin en bois est légèrement décalé, invitant à s'y asseoir.

Ce qu'elle fait.

Son regard peut alors faire le tour de toute la terrasse.

Le serveur revient, lui apportant déjà une première assiette joliment décorée, avec des amuses-gueules tous plus délicieux les uns que les autres, et un verre d'un vin rouge cerise, au parfum profond.

Elle comprend qu'elle est seule, à dîner. Cela l'étonne vraiment. Tout en cheminant, elle s'attendait plus ou moins à déboucher sur un endroit où quelqu'un l'attendrait, mais il n'y a personne d'autre qu'elle et le serveur, qui, tranquillement, lui dépose, plat après plat, son repas.

Même si elle est intriguée, elle est détendue. L'ambiance zen lui fait penser à celle d'un jardin japonais. Elle prend conscience qu'en peu de temps, elle a oublié la ville, son agitation, son vacarme. Tout ici est raffinement, élégance, calme. La nature, les plantes, l'atmosphère, le repas, le vin.

Le soir est tout à fait tombé. Le serveur lui apporte le dernier plat. Il n'y a rien à manger, mais dans la longue assiette blanche est déposée une rose d'un beau rouge vif. Un message l'accompagne, écrit directement dans l'assiette avec une encre noire :

fermez les yeux...

Un peu amusée, elle se laisse aller contre le dossier du fauteuil, regarde à nouveau la rose, sans y toucher. Puis ferme les yeux.

Il ne fait aucun bruit. Elle devine sa présence. Avant qu'il ne frôle une mèche de ses cheveux, échappée du chignon. Avant qu'il ne dépose un baiser très léger à la base de son cou.

***********

Alors, qui est l'inconnu ?

Un collègue timide ? Kahlon qui lui tend un piège ? Un amoureux transi ? Mala qui lui fait une surprise ? Un vieux général libidineux ? ou... un certain Capitaine de son coeur ?  ;)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Le défi des images
« Antwort #1 am: 22. Oktober 2013, 19:55:49 Uhr »
Coucou Limeye!

Soupir... quelle difficulté de se replonger dans la réalité après cette lecture! C'était absolument mer-veil-leux, re-po-sant, a-paisant...  [eyeheart]

Est-ce que ça vaut vraiment la peine que je réponde à ta question?  ;D ;D ;D [flower] [flower] [flower]

Je peux quand même dire que j'ai éliminé d'office le vieux général libidineux (un libidineux ne peut penser à un tel décor), Mala (malgré toutes ses bonnes intentions), et Kahlon qui lui tend un piège (ça ne me tentait pas, cette option!). Restaient le collègue timide, l'amoureux transi et le capitaine de son cœur, qui pourraient bien être une seule et même personne!  :D Curtis est à la fois un collègue de travail timide et un amoureux transi, du moins dans mon imagination!

Par contre, je ne vois pas quoi imaginer d'autre qu'un moment romantique entre nos deux tourtereaux avec un tel décor...  ???

Merci pour ce moment de détente qui m'a fait tant de bien et a bien coupé ma journée!
Bizz
Flamme
 [eyeheart]

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Le défi des images
« Antwort #2 am: 22. Oktober 2013, 19:56:51 Uhr »
Recoucou!

J'ai oublié, j'ai une question: y a-t-il une suite?  [jump] [jump] [jump] [jump] [jump]

Flamme
 ;D

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Le défi des images
« Antwort #3 am: 22. Oktober 2013, 20:09:05 Uhr »
Coucou Flamme !

pas mal ta proposition du trois en un...  ;)

je n'ai pas prévu de suite, du moins, pas avec cette photo-là ! Mais si jamais une autre photo m'en inspire une, pourquoi pas ?

 ;)

bizz

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline Frégo80

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 335
Re: Le défi des images
« Antwort #4 am: 23. Oktober 2013, 03:15:05 Uhr »
Coucou Limeye!

Je vais dans la même direction que flamme: Les options collègue timide, amoureux transit et certain capitaine de son coeur  ;D . Un général libidineux ne se donnerait pas cette peine. Khalon est capable de faire preuve de subtilité et de séduction mais je crois qu'il plus porté vers les lieux trépidants et le prêt à consommer que les lieux champêtres, et aurait plus tenté de jouer avec les émotions de sa victime que de créer un lieu de sérénité et de détente. Et Mala serait plus du genre bière et t-bone steak; à la bonne franquette! ;D. Il faudra que je fasse un défi du même genre Khalone dedans! [devil]

Tourlou!

Frégo  8)

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Le défi des images
« Antwort #5 am: 23. Oktober 2013, 23:10:46 Uhr »
Coucou Frégo!

Ce genre de défi avec Kahlon serait certainement sulfureux à souhait! J'aimerais beaucoup que tu donnes suite à cette idée, ça promet...  [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] Je me rappelle encore du bain de minuit... pas pu l'oublier...  ;D

Bizz
Flamme
 ;)

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Le défi des images
« Antwort #6 am: 24. Oktober 2013, 06:31:42 Uhr »
Yep Frégo !

je dis comme Flamme : lance-toi !  [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] [jump] [jump]

Bizz et bonne journée  [flower]

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline O-tho

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 487
Re: Le défi des images
« Antwort #7 am: 25. Oktober 2013, 00:23:27 Uhr »
Coucou Limeye,

Tres bonne idee que ce nouveau genre de defi et tres beau texte aussi!

Moi je penche aussi pour le Capitaine de son coeur...ou les 3 a la fois comme le propose Flamme!

"Elle devine sa présence. Avant qu'il ne frôle une mèche de ses cheveux, échappée du chignon. Avant qu'il ne dépose un baiser très léger à la base de son cou."
Pour qu'elle ferme les yeux et ait confiance comme ca, ca ne peut etre que le Capitaine...

La meme chose ave Khalon, je doute que Joan ferme les yeux, y'aurait comme un picotement desagreable dans la nuque.... ;D

O-tho

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: Le défi des images
« Antwort #8 am: 25. Oktober 2013, 20:58:43 Uhr »
 ;) coucou les filles,

 et pourquoi pas le troisième homme? hein? Et si Joan n'était pas si innocente que cela?  [devil]

et si l'idée après des années de frustrations romantiques l'amenaient au prêt à consommer, même en réalisant de quel inconnu ils'agit? hé, hé
et que Curtis reçoive  une invitation pour le petit déj?  ;D

Allez lachez vous!On le sait toute que limeye nous fait régulièrement fondre, griller, déballer les kleenex et tourner en rond,  ;D ;D ;D et en plus elle manque pas d'idées,

 [motz] [eyeheart] [bussi] [beer] [jump] [hello]

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Le défi des images
« Antwort #9 am: 29. Oktober 2013, 14:12:13 Uhr »
Et un autre que j'ai intitulé :

http://p2.storage.canalblog.com/29/88/178328/18397638.jpg


Duel sur la dune


La dune était sans fin. Il marchait sur cette longue langue de sable, sans en voir le bout. Ca avait été un pari stupide, un de plus, avec Otho et Grag. Joan au milieu du banc de sable, pile au milieu, milieu déterminé avec une précision quasi chirurgicale par les deux complices. Lui à un bout, à l’autre… Peter. Le premier arrivé emporterait la belle. Joan ne parvenant pas à se déterminer toute seule, c’était la solution rigoureusement scientifique que ses amis avaient proposée. Joan avait accepté, avec un soulagement certain de ne pas avoir à trancher entre le beau pilote aux yeux verts et le capitaine aux yeux gris.

Et puisqu’elle avait trouvé l’idée "géniale", que Peter avait embrayé aussitôt  "chiche !", que lui ne s’avouerait jamais vaincu… Il avait accepté. L’impartialité de Simon avait donné confiance à Peter, qui craignait quand même une entourloupe de dernière minute de la part de Grag et Otho. Mais les deux amis étaient dans le Cyberlabe, et suivaient d’en haut le cheminement des deux rivaux, marchant pour rejoindre la belle sirène, comme sortie du milieu des flots. Les flots… s’il avait eu le temps, et le cœur à le faire aussi, il aurait admiré le somptueux paysage. Sur sa droite, la forêt d’un vert sombre, à perte de vue. Sur sa gauche, l’océan et ses flots bleus, les vagues venant de loin et s’étalant sur le sable d’une plage sans fin. Et lui, seul, au milieu de cette dune.

Pour corser le "jeu", Peter et lui n’avaient pu emmener ni montre, ni boussole. De toute façon, à quoi aurait bien pu leur servir une boussole, alors qu’à l’un comme à l’autre, il suffisait d’aller tout droit…

C’était la petite main innocente de Oog qui avait procédé au tirage au sort pour déterminer de quel côté de la dune se trouveraient Peter et lui. Il avançait donc vers le nord, Peter vers le sud. Il ne savait pas s’il bénéficiait d’un quelconque avantage. Peter était en excellente forme physique, tout comme lui. Il était habitué à de nombreux exercices, il était endurant. Et il était amoureux.

Comme lui.

Depuis combien de temps marchait-il ? Ils n’avaient pas le droit de courir, juste de marcher, d’un bon pas ou plus lentement pour économiser leurs forces. Là-haut, dans le Cyberlabe, des juges impartiaux veillaient. Aux côtés de Grag, Otho et Simon, se trouvaient en effet la sœur de Peter et son ex-petite amie qui espérait bien le récupérer à l’issue de ce duel sur la dune. Que ferait-il s’il perdait ? Rien que de penser à la défaite le faisait enrager et accélérer le pas. Il veillait cependant à ne pas courir, il risquait la disqualification pure et simple. Et de toute façon, courir sur le sable n’était pas particulièrement aisé, sans compter les risques de se fouler une cheville. Il pourrait dire adieu à Joan si cela lui arrivait…

Il marchait alors avec une grande régularité, sans forcer, sans traîner. Une pensée lui vint que ni Peter, ni lui, ne verrait jamais le bout de la dune… mais seulement le milieu. Une ombre passa, c’était le Cyberlabe. Il leva machinalement les yeux vers son vaisseau, sans ralentir son rythme. Il le vit décrire un grand cercle au-dessus du "terrain de jeu", puis se placer à nouveau en vol stationnaire. Etait-il loin du but ?

Un vent léger s’était levé, soulevant le sable. Il marchait le vent dans le dos, il sentait la brise soulever les mèches de ses cheveux. Ce petit air frais était agréable, alors que le soleil était haut dans le ciel désormais.

"Il sera bientôt midi", songea-t-il en voyant son ombre diminuer encore sur sa droite. "D’après mes calculs, je ne devrais plus être très loin du but. Et pour l’heure, le Cyberlabe n’a pas atterri, ce qui est plutôt bon signe." Il puisa dans cette espérance la force de continuer, même si de toute façon, il aurait continué jusqu’au bout.

Il vit en effet peu après une forme fine se dessiner sur la dune. Pour être bien visible, Joan portait une grande robe rouge, que le vent soulevait. Elle avait attaché ses cheveux pour ne pas être gênée par le vent et portait un grand chapeau, rouge également. Elle n’avait pas oublié ses lunettes de soleil. Elle était assise sur une sorte de caisse. Elle tournait de temps à autre les yeux vers sa gauche ou vers sa droite, indifféremment. Mais la plupart du temps, elle regardait la mer.

Curtis se sentit soulagé de la voir seule, mais très vite, il distingua une autre forme, mouvante celle-ci, une ombre plus sombre avançait au-delà de la jeune femme. C’était Peter. Qui de l’un ou de l’autre était le plus proche ? C’était encore difficile à dire. Mais il lui sembla qu’imperceptiblement, son rival accélérait le rythme. Curtis continua cependant au même pas. Joan était maintenant toute proche. Encore une centaine de mètres, pas plus.

Là-haut, dans le vaisseau, les commentaires allaient bon train, comme des supporters encourageant leur champion sur un ring.

- Le Capitaine va arriver le premier, gomme balloune !
- Faudrait pas qu’il glisse, tas d’ferraille !
- Non, Peter va réussir, j’en suis certaine !, disait sa sœur.
- Pour le moment, ils ont encore chacun leur chance, commentait sobrement Simon.

Le cœur de Joan battait à tout rompre. Lequel de ses deux amants allait l’emporter ? Elle tournait beaucoup plus souvent la tête désormais, pour suivre leurs derniers pas. Elle comprit, que sauf accident, Peter arriverait le premier. Un sourire triomphal éclairait le visage du jeune pilote. Mais était-il trop sûr de lui ? Le hasard mit-il son grain de sel dans cette histoire ? Le vent se releva un peu plus, soulevant une nouvelle vague de sable, atteignant le jeune homme au visage. Gêné, il ralentit, puis dût s’arrêter pour chasser les grains de sable de ses yeux. Il se tourna, dos au vent, pesta. Curtis avançait toujours, regagnant seconde après seconde son retard. Peter était à une vingtaine de mètres de Joan, lui à moins de trente désormais. Peter fit volte-face, rouvrit les yeux, se retrouva ébloui par le soleil. Il secoua la tête, tenta d’avancer encore. La foulée du Capitaine demeurait régulière, Joan pouvait désormais lire toute sa détermination sur son visage. Si Peter était encore le plus proche d’elle, il avait désormais bien du mal à avancer. L’écart entre les deux hommes se réduisait de seconde en seconde. Enfin, la chance tourna. Désormais, Curtis se trouvait à moins de dix mètres d’elle. Elle tournait désormais le dos au pilote, fixait Curtis avec un léger sourire sur ses lèvres aussi rouges que sa robe. Il franchit les derniers mètres en se laissant glisser sur les genoux, comme s’il avait voulu lui faire une sorte de révérence.

- Et bien, Capitaine de mon cœur, je crois que vous êtes vainqueur… Du moins, si nos juges là-haut le reconnaissent… En attendant le verdict ou la sentence, voulez-vous vous rafraîchir un peu ? Ils y ont pensé… et m’ont laissé non seulement un siège confortable pour vous attendre, mais aussi une glacière. Eau ? Glace pilée ? Anisette ?

Il l’attira fermement à lui et lui dit en plongeant son regard dans le sien :

- Rien ne peut être plus rafraîchissant que tes lèvres, mon amour, et toujours je veux pouvoir m’abreuver à ta source.
« Letzte Änderung: 30. Oktober 2013, 04:17:19 Uhr von limeye »
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Le défi des images
« Antwort #10 am: 29. Oktober 2013, 20:23:58 Uhr »
j'ai pensé à une petite chanson pour illustrer cela... je ne suis pas une grande fan, mais ça ne me déplaît pas d'entendre de temps en temps ce chanteur :

http://www.youtube.com/watch?v=dbUKUIDfO7A

bizz et bonne soirée / fin de journée !

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline O-tho

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 487
Re: Le défi des images
« Antwort #11 am: 29. Oktober 2013, 22:03:41 Uhr »
Coucou Limeye,

Alors la, excellent!  :P

Je ne sais si c'etait intentionnel de ta part, mais au debut j'ai pense a une parodie, un clin d'oeil a Free Nurara ou "1001 facons de se debarasser de Peter..."
Ton histoire est tres visuelle et je m'imagine bien les images: gros plan sur les yeux verts et gris, le duel au soleil, la dune, la chaleur, et la fille en rouge au milieu, comme une oasis de fraicheur...

Et a la fin, j ai eclate de rire, car je me voyais...dans un spot publicitaire pour Ricard ou Pernod!
Les 2 hommes entrant en competition non pas pour la fille, mais pour la boisson a la fin! (bon le vainqueur a droit a une petite recompense de la fille quand meme... ;D)

O-tho

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Le défi des images
« Antwort #12 am: 30. Oktober 2013, 02:27:53 Uhr »
Coucou Limeye!

Je ne sais pas quel est l'endroit où cette photo a été prise, mais c'est vraiment frappant, cette langue de terre qui n'en finit pas... Et c'est peut-être dû à la "bordée de neige" qu'on a reçue ici hier, mais j'ai plutôt eu l'impression que c'est de la neige que du sable...

J'étais vraiment accrochée par le récit, j'étais pratiquement essoufflée à la fin.... Tu es certaine que c'est en toute impartialité qu'Oog a procédé au tirage au sort? Curtis marchait avec le vent de dos, et Peter avec le vent de face...  [devil]

Pour la finale, on se croirait presque à un bar sur le bord de la mer...  ;D

J'accroche seulement sur un détail: "Joan ne parvenant pas à se déterminer toute seule"...  ::) Ça ne lui ressemble pas... mais ça a donné lieu à un récit palpitant et amusant! Décidément, ce n'est pas avec nous que Peter va compter des points...  ;D ;D ;D

Bizz
Flamme
 [flower]

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: Le défi des images
« Antwort #13 am: 30. Oktober 2013, 07:43:39 Uhr »
coucou les filles !

j'ignore également où cette photo a été prise, peut-être le long des côtes africaines ? Mystère... mais l'idée de ce duel m'est venue aussitôt en la voyant !

la main "innocente" de Oog ne l'était pas tant que ça, j'avais un peu dans l'idée de développer d'ailleurs, puis j'ai trouvé une autre chute... Oog a "choisi" le côté le plus facile pour Curtis : dos au vent et au soleil, sauf que s'il prenait trop son temps, il finirait par se retrouver avec le soleil dans les yeux, donc ça pouvait se rééquilibrer avec Peter.

ta remarque, O-tho, concernant une pub pour Pernod-Ricard, m'a rappelé une vieille pub française des années 80... Je ne résiste pas à vous mettre le lien, car il y a un petit quelque chose qui s'apparente aussi à mon histoire...

http://www.youtube.com/watch?v=54NgGMeuuFo

Tu as raison, Flamme, que "notre" Joan n'aurait pas besoin de ce genre de procédé pour se déterminer... elle n'aurait de toute façon à peine remarqué Peter... mais... voilà, Alex m'a influencée  ;D, ainsi qu'Elaine avec sa remarque sur la précédente image ! Et ces "défis aux images", je les écris aussi un peu dans le même esprit que les "défis aux dix mots", de manière à détourner et jouer un peu avec nos héros favoris...

bizz

Limeye  :)



Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: Le défi des images
« Antwort #14 am: 30. Oktober 2013, 11:34:30 Uhr »
Coucou Limeye!

Pas mal, le petit quelque chose...  ;D

C'est vrai qu'il est plus facile de changer nos héros le temps d'un mini-défi que dans nos histoires! Il n'y a rien de mal à changer de temps en temps...  ;) Pour moi, le naturel revient vite au galop!  [outahere]

Bizz
Flamme
 ;)