Autor Thema: L'identité  (Gelesen 13317 mal)

0 Mitglieder und 1 Gast betrachten dieses Thema.

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: L'identité
« Antwort #150 am: 28. Oktober 2013, 14:32:05 Uhr »
 ;) bonjour!

ce n'est pas exactement cela, plutôt le refus d'un monde, j'y reviendrais...Encore un tiboutte!

bizz



Joan avait suivi Stina , jusqu’à sa chambre sans rien dire. Stina referma la porte derrière elles, elle semblait très fatiguée et s’assit aussitôt.
« Il faut te ménager Stina, il est 4heures du matin ! Curtis pense que l’assassin est ici, Ezzra veille chez les hommes,c’est la raison pour laquelle je suis venue, ils vont voir secrètement le roi Attale pour lancer les négociations. Si tu as remarqué quelque chose dis le moi.

Stina  soupira, la regarda attentivement , craintive et sérieuse.

-     Mes parents m’ont fait une drôle d’impression ce soir,  mon mauvais pressentiment est revenu, Joan ! Ezzra se moquerait de moi mais je t’assure que quelque chose de grave va arriver, je me sens comme prisonnière.
-   C’est peut-être la fatigue et le bébé ? « fit Joan d’un ton rassurant, Stina secoua la tête
-   « Non, que je sois fatiguée à cette heure ci c’est normal, j’ai mal au dos et je vais m’allonger .Cela n’a rien à voir, ce n’est pas quelque chose qui va passer en me couchant.

On toqua et Adma  entra à ce moment là pour demander si on avait encore besoin d’elle, elle regarda Stina d’un air anxieux. Joan sentit qu’elle voulait dire quelque chose,

-je vais aider Stina, Adma, reposez –vous, y-a-t-il quelque chose que vous voudriez nous dire ?

Adma  fit un timide non de la tête mais ne partait pas. Joan et Stina se comprirent sans un mot,

-Oh Joan, seriez vous assez gentille pour dire à Ezzra de venir  ? Joan acquiesca, sortit rapidement dans le couloir, laissant les deux femmes seules.
« Letzte Änderung: 28. Oktober 2013, 19:00:00 Uhr von Elaine »

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: L'identité
« Antwort #151 am: 28. Oktober 2013, 19:24:12 Uhr »
Ezzra était resté à la veillée funèbre, en compagnie de 6 gardes et Patrocle. Tantar lui avait expliqué sa place à la cérémonie,  lorsqu’un guerrier vint le relever , il avait hâte de retrouver Stina et de souffler.  Lorsqu’ il rentra dans la pièce, le visage de Stina était marqué par l’abattement, Ezzra vint aussitôt auprès d’elle , inquiet : elle caressait son ventre. Il remarqua alors une vieille femme et Joan,
-   Stina, cela ne va pas ?
Elle répondit d’une voix monocorde,

-   Ma nourrice  pense que ma mère a prévu ta mort et celle de notre enfant, Adma  l’a vue discuter avec Patrocle et  cueillir des herbes. Prises à part elles ne sont pas dangereuses mais ensemble Euryclée est persuadée qu’elle veut me faire passer l’enfant.
-   Quoi !!!! Stina es-tu sûre de tes sources ?
-   Elle a peut-être une raison pour les accuser , nous piéger ? demanda Joan
-   Je n’imagine pas Adma dans un complot, je la connais depuis qu’elle est bébé. Répondit l’ancienne, je ne dirais pas la même chose de Patrocle , même de ta mère, j’en suis désolée Stina.
-   Tu n’as jamais aimé maman, Euryclée, ne mélange pas tout.
-   Vous croyez sa mère capable d’un tel acte ? demanda Ezzra, se souvenant de son geste le jour où il avait sauvé Stina. Stina semblait très sceptique aussi, Joanne disait rien.
-   Je ne crois pas Ezzra, ma mère est peut-être un peu distante, fière et  elle a souvent reproché à mon père de ne pas avoir l’envergure d’un chef, mais de là à commanditer un meurtre contre moi !
-   Stina  tu ne comprends donc pas que cela a toujours été au-delà de çà ? l’interpella l’ancienne d’un air plein de reproches.
-   Que voulez-vous dire ?
-    Enora  n’a pas épousé ton père par amour, Stina !
-   Euryclée  tu exagères,  ma mère respecte et aime mon père ! lui rétorqua sur un ton sans réplique STina. Euryclée baissa la tête d’un air gêné, Joan lui fit signe de sortir et Ezzra la regarda avec reconnaissance.

Une fois dehors, Joan  suivit la vieille dame à la cuisine, elle avait bien l’intention de la faire parler.

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: L'identité
« Antwort #152 am: 28. Oktober 2013, 21:29:11 Uhr »
Merci Elaine de nous reprendre ton histoire !

nous replongeons en plein suspens... c'est palpitant !

vite la suite, forcément  ;)

bizz

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: L'identité
« Antwort #153 am: 29. Oktober 2013, 02:47:19 Uhr »
Coucou les filles!

Ainsi, Elaine, c'était ça, le "fortifiant" destiné à Stina... je me suis demandé si elle voulait l'empoisonner aussi, je n'avais pas pensé que c'était pour provoquer un avortement...  >:(

Je compte bien sur Joan pour en savoir plus...  [goodjob]

Je suis bien contente que tu aies repris cette histoire pleine de rebondissements que j'aime beaucoup!  [master]

Bizz
Flamme
 ;)

Offline O-tho

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 487
Re: L'identité
« Antwort #154 am: 29. Oktober 2013, 04:42:52 Uhr »
Coucou Elaine!

Merci de continuer cette histoire, et je vois que tu as encore des revelations et mysteres en reserve!

O-tho  [jump] [jump] [jump]

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: L'identité
« Antwort #155 am: 30. Oktober 2013, 12:29:50 Uhr »
Coucou les filles,

merci pour votre soutien, en fait je ne veux pas en rajouter de trop dans le style problèmes, mais la situation est compliquée, très différente dans cette histoire non seulement entre les espèces, le  statut des gens ( esclaves ou non) , leurs expériences, leur histoire et leur culture.
Stina appartient à un peuple qui a beaucoup souffert et la solution que propose les futuremen si elle permet la paix va à l'encontre de leur solution à eux ( la domination des hommes) . Enora et Tantar savent qu'une époque avec cet espoir s'achève, Enora ne peut l'accepter, Tantar en fait plus facilement son deuil car il a connu une reptile. Vous voyez où je veux en venir? Le sacrifice ultime rachète, en laissant sa chance à la nouvelle génération. Enora voudrait que Patrocle dirige le village et a toujours des doutes sur l'origine de l'enfant, comme d'autres, vous le verrez.
Les certitudes d'Ezzra et de Stina sont les seules. Tantar voit au delà, c'est un gestionnaire qui fait des concessions. Patrocle refuse la solution et s'il a pu convaincre Enora c'est uniquement par rapport à Stina, l'hommage aux guerriers du grand cataclysme. Il est aussi jaloux de la maturité d'Ezzra, très vite reconnu dans le village.
Les futuremen dans cette histoire réagissent avec leur culture, totalement différente. Ezzra la connaît mieux avec John.
A la cour d'Attale les points de vue ne sont pas uniformes, il y a aussi encore tous les esclaves à libérer,

etc, etc j'essaye d'équilibrer , de rendre cohérente l'histoire mais les personnages sont nombreux et si différents.Trop ambitieux?
Dites moi quand cela ne passe pas, hein, je compte sur vous?
*

J'en fais trop?
L'idée du poison pour Stina va surtout poser le problème du choix de vie d'Ezzra avec sa femme, sans elle? Cela c'est l'échelle individuelle, confrontée à l'échelle collective.

Les vaisseaux vont bientôt arriver, les enjeux se poser....

Est-ce que ces explications vous sont utiles?
Sinon je peux diviser l'histoire, faire une suite... ;D Non je rigole, ....en fait je ne sais pas...

bizz, [hello]



Offline Frégo80

  • Joan Randall
  • ****
  • Beiträge: 335
Re: L'identité
« Antwort #156 am: 30. Oktober 2013, 13:37:04 Uhr »
Coucou Élaine! :-*

Les problématiques dans ton histoire sont en effet très complexes et il y a des extrémistes qui ne bougeront certainement pas de leur position. Peur-être que ce conflit n'aura pas de solution après tout et que la seule chose que Flam, son équipe, Joan, Ezra, Stina et peut-être d'autres femmes pourront faire c'est décider pour eux-mêmes est de se retirer de la situation pour sauver simplement ce qui peut être sauvé. Prouver que Patrocle et ses comparses sont à l'origine du meutre de Malik et qu'Énora a empoisonner Tantar et tenté de faire avorter Stina pourrait peut-être changer la donne ou peut-être pas.

La suite s.t.p.!
 [jump] [jump] [jump] [jump] [jump]

A+

Frégo 8)


Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: L'identité
« Antwort #157 am: 30. Oktober 2013, 14:01:05 Uhr »
Coucou Elaine,

je comprends tout à fait tes explications !

j'aime cette histoire justement pour sa complexité ! Non seulement son intrigue est complexe, mais chaque personnage important a son vécu, sa place dans une hiérarchie ou une société, son point de vue, ses aspirations... Ce n'est pas une histoire "tout blanc, tout noir" ! Il y a beaucoup de nuances et cela n'en fait pas une histoire facile à écrire en effet, et c'est un sacré défi que tu t'es lancé ! J'en suis admirative !

déjà, dans les Fléaux de Cérès, les choses n'étaient pas simples, mais là, c'est d'un cran bien au-dessus. Je ne peux que t'encourager à continuer ! Et pas de soucis, s'il y a des passages trop "extrêmes", on saura te le dire  ;)

bises

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: L'identité
« Antwort #158 am: 1. November 2013, 12:47:07 Uhr »
Coucou Elaine!

Je te remercie pour les explications, c'est vrai que ton est histoire est complexe, il y a tant d'enjeux... Ne t'arrête pas, s'il te plaît, je t'encourage à continuer, je trouve que tu t'en sors très bien jusqu'à maintenant, même si le défi est de taille...  [master] [goodjob] [chinese] [respekt]

Je tiens vraiment à savoir comment tout cela va finir!  [jump] [jump] [jump]

Bizz
Flamme
 ;)

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: L'identité
« Antwort #159 am: 1. November 2013, 16:41:45 Uhr »
 ;) merci Flamme! Limeye

tant que cela vient, comme dirait Limeye pawny problem !

Je sais que je peux compter sur vous,

bizz :-* :-* :-*


Ezzra  tenait Stina dans ses bras, il était très inquiet après ce qu’il venait d’entendre. La vieille nourrice  semblait avoir les pieds sur terre et surtout il sentait que Stina la croyait, malgré ce qu’elle disait. Malik lui avait parlé de sa succession, apparemment c’était la question stratégique dans ce village. Tantar n’était pas n’importe quel chef, il l’avait vu vis-à-vis des autres : sa mesure lui donnait une place de premier plan sur tous les autres. Un  chef moins diplomate aurait pu entraîner l’embrasement général et la défaite définitive des hommes. Ce n’était pas un hasard si Curtis avait pu l’imposer à la tête de la défense de la frontière. Ezzra posa sa main sur celle de Stina qui reposait sur son tout petit ventre. Elle tremblait, il sa sentait à bout avec tous ces événements. Il la prit  alors par les épaules, la mit debout très doucement, l’accompagnant jusqu’au lit où il l’allongea, la mit à l’aise. Elle le regardait avec une telle tristesse, qu’il s’allongea contre elle, l’enlaçant d’un bras et la caressant de l’autre. Ils restèrent ainsi jusqu’à ce qu’elle s’endorme, sans rien dire, juste ensemble. Il la contemplait  en train de dormir assez longtemps, elle était si belle, si jeune.  Il sentit alors pour la deuxième  fois  de sa vie, la peur, la vraie, celle qui n’avait pas réussi à protéger son propre frère. La blessure s’ouvrit en grand, les larmes coulaient sur ses joues, il ne pouvait rien faire contre cette douleur mais sentit que la regarder l’aidait . Il parvint même à sourire et décida de réagir :il se releva, mit de l’eau fraiche sur sa figure. Il n’échouerait pas  cette fois quitte à y laisser sa peau mais son expérience l’avertissait de ne pas céder à l’emportement, aux sentiments. Il devait garder la tête froide. Il retrouva Joan à la cuisine, si elle avait remarqué son trouble, elle ne dit rien parmi les autres femmes présentes. Ils attendirent qu'elle sortent et  s'exprimèrent en anglais pour garantir un minimum de confidentialité:

-   J’ai parlé avec Euryclée, je pense la menace sérieuse Ezzra, j’ai vu les déchets des herbes.On ne peut malheureusement pas savoir si elle en a déjà pris ou sous quelle forme elle risque de les consommer.

Ezzra ferma les yeux, que devait-il faire ? Rester avec Stina ou agir comme le colonel Gurney : était-ce différent désormais ?Il allait demander à Joan de rester avec elle, pendant qu’il irait avec Patrocle mais elle le devança, posant la main sur son bras,

-   Ezzra restez avec Stina jusqu’à la fin des funérailles, elle a besoin de vous et vous êtes quelqu’un d’écouté ici. Je vais rester avec les autres femmes, surveiller la cuisine et ce qui s’y trouve. J’ai l’impression qu’il faut que je me mette en retrait, les autres se méfieront moins  de nous si nous sommes à nos places. De plus Curtis a besoin de temps pour négocier et il ne faut pas éveiller la méfiance de Patrocle,

-   mais Joan vous vous rendez compte de ce que vous me demandez ?

-   de penser à vous et votre femme, vous êtes trop impliqué personnellement, trop visible, c’est vous qui m’avez appris cela, non ?

-   ce n’est pas la même chose..commença-t-il

-   pourquoi ? Parce que vous êtes un homme ? dit-elle  d’un air méfiant, Ezzra la connaissait quand elle avait cet air là. Elle lui disait ce qu’il avait envie de faire mais devait-il le faire ? Etait-ce une décision rationnelle ? La fatigue l’assomma tout à coup, Joan continua ;

-   Ezzra ces dernières 24 h ont été épuisantes,  vous avez été sous tous les fronts, dans quelques heures les funérailles vont commencer, reposez vous, vous le voulez bien ? Moi j’ai récupéré pendant que vous étiez au conseil, vous avez à peine dormi depuis deux jours. Curtis nous a demandé de gagner du temps et des informations, si on regard les choses objectivement je suis la mieux placée.

-   Je crois malheureusement que vous avez raison, je perds un peu pieds avec la fatigue, si seulement j’étais plus jeune ! Espérons qu’il nous laisseront souffler durant ces quelques heures..

-   Je veille Ezzra, Euryclée et Adma aussi, d’après elles d’autres ne sont pas tout à fait d’accord avec Patrocle pour raviver les anciennes haines. Il est peut-être efficace mais ses guerriers ne sont pas si discrets que cela. Je vous tiens au courant colonel,

Il la regarda impressionné, Joan l’avait déjà surpris par ses ressources auparavant. Il acquiesça en soupirant et  retourna auprès de sa femme. Joan le regarda remonter le couloir, Ezzra était fatigué, elle n’avait pas l’habitude de le voir ainsi.
Cela lui fit quelque chose.
Vivement que cette histoire soit finie se dit-elle en se dirigeant vers les chambres…elle aussi avait besoin de faire le point. Elle chassa son vague à l’âme d’un geste, il fallait savoir sur qui ils pouvaient compter dans ce village et de toute urgence. La vieille nourrice lui avait promis de se renseigner, Joan entra discrètement dans sa chambre, avec Euryclée , cinq autres femmes étaient présentes, dont la jeune fille qu’elle avait défendu. 

Ezzra était entré dans la chambre de Stina , son pouls régulier le rassura, il se coucha à ses côtés, posant sa main sur sa hanche : le sommeil vint presque immédiatement.


Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: L'identité
« Antwort #160 am: 1. November 2013, 16:53:47 Uhr »
Que j'aime Joan quand elle dit des vérités comme celles-là ! Comme si d'un coup, les rôles s'inversaient, que c'était elle la voix de la sagesse face aux hommes... et en l'occurrence, face à Ezra, pas simple !

Le suspens concernant l'intrigue est à son comble... comment tout cela va-t-il tourner ?

petite question : est-ce que Grag revient bientôt ? Je sais que tu nous l'as promis, il y a déjà quelques mois, ça fait long pour nous  ;) J'ai tellement hâte de voir leurs retrouvailles à Otho et lui   [jump] !

bizz

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: L'identité
« Antwort #161 am: 2. November 2013, 13:07:34 Uhr »
Coucou les filles!

Elaine:  [goodjob] [goodjob] [goodjob]

Idem à Limeye!

Bizz
Flamme
 ;)

Offline Elaine

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 964
  • Geschlecht: Weiblich
  • carpe diem
Re: L'identité
« Antwort #162 am: 2. November 2013, 21:17:27 Uhr »
 ;) Merci les filles,

alors crag, pas prévu de suite, mais Mala va agir maintenant.

bonne lecture.  [hello] [beer] [goodnight]


Le soleil allait se lever dans deux heures sur Anthéa, Attale n’arrivait pas à dormir mais frappé par la beauté des couleurs , il imaginait que la paix devait ressembler à un moment pareil. La nature ne faisait encore aucun bruit, les oiseaux de l’aube ne chantaient pas encore. Il vit alors un point sur le ciel, un petit vaisseau qui approchait. Il s’habilla aussitôt , il devait y avoir un problème pour qu’ils viennent si tôt.Les gardes de veille avaient déjà déclenché le signal.  Il appella son esclave pour qu’il prévienne les généraux : Xerxès était déjà en chemin, Britannicus, Xenophon et Erythrée arrivèrent quand Curtis descendait du Cosmolem en aidant Panathénon. Le professeur  les saluait déjà.

Mala et John avaient fini les analyses, lorsqu’ils entendirent le bip du traducteur , ils virent à l’écran Joan entourée de femmes. Elle les mit rapidement au courant et John remarqua qu’elle apprenait vite leur langue, grâce aux gestes des femmes présentes, la traduction  ne faisait que rassurer Joan. L’enjeu du complot devenait  plus évident. Les femmes préparaient des tenues qu’elles avaient reconnues comme celles des guerriers. Elles  avaient peur que tout recommence, superstitieuses , elles étaient persuadées de faire revenir le malheur sur les villages. Patrocle ressuscitait les vieilles légendes pour établir son pouvoir  au détriment des reptiles mais il n’en avait pas tout compris. John était surpris par son manque de jugement, peut-être était-ce lié à l’urgence de l’opportunité, trop impatient , il avait sous-estimé le poids des superstitions ou mal choisi ses guerriers. John regarda Mala, l’androïde contactait Curtis. Au bout de quelques minutes sa voix se fit entendre. Il écoutait attentivement l’interprétation de l’archéologue  et répondit d’un ton sombre : «  Son groupe n’a pas besoin d’être nombreux, des actes de terreur isolés, comme l’assassinat de Malik, peuvent lui garantir le soutien des autres chefs contre la paix. Tous ces clans ont des liens de famille qui établissent des liens de solidarité. Il compte sur l’effet  boule de neige. John je crois qu’on a largement sous-estimé sa capacité d’organisation, ce n’est pas parce quelques femmes nous informent que cela change fondamentalement ses objectifs, il ne pense pas grand-chose des femmes. Essayez de connaître les autres guerriers de son groupe, d’évaluer  le réseau qu’il dirige. Il faut prévenir Ezzra et Tantar de toute urgence, leur vie en dépend et mettez les avec Stina à l’abri dans le vaisseau. Rappelez moi quand vous les aurez à bord. «  Joan avait tout suivi, elle reprit :
- rendez- vous dans une demi heure au vaisseau, je ramène Ezzra , Tantar et Stina,
- et les funérailles ? demanda John,
- elles ne débutent pas avant trois heures, nous avons le temps,
- d’ici là beaucoup de choses peuvent changer, le chef  sait ce qu’il dit., confirma Mala, Joan je vous rejoins devant la maison de Tantar, le patron me tuerait si je ne vous escortais pas, dit-il d’un air désolé, Joan sourit,
- apporte des pistolets à protons pour tout le monde !
- entendu, vous m’attendez, ok ? La communication coupa.  John vit alors l’androïde  préparer avec une impressionnante rapidité tout ce dont ils auraient besoin.
- Si le chef appelle, quoi qu’il arrive vous faites ce qu’il dit !
- et si vous n’êtes pas encore là ?
- vous inquiétez pas,  je suis un pro ! affirma-t-il fièrement, Il courut vers le sas et sortit.
John était en attente, anxieux, regrettant ses fouilles, ses archives et le calme des bibliothèques.

Offline limeye

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 2569
  • Geschlecht: Weiblich
Re: L'identité
« Antwort #163 am: 2. November 2013, 22:08:15 Uhr »
bonsoir Elaine !

j'aime bien quand Mala prend des initiatives ! Avec lui, pas de temps morts, ça pulse ! Les gaziers en face n'ont qu'à bien se tenir...  [mag]

bizz

Limeye  :)
Tout ce que nous avons à décider, c'est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti (Gandalf le gris / Tolkien).

Offline flamme

  • Simon Wright
  • *****
  • Beiträge: 1023
Re: L'identité
« Antwort #164 am: 4. November 2013, 00:55:58 Uhr »
Coucou Elaine!

J'aime beaucoup quand quelqu'un de l'équipe des Futuremen n'a pas de temps à parde! Et Mala y excelle, à ce que j'ai vu!  [goodjob]

Je me suis bien marrée avec le dernier passage, quand John regrette ses petites activités tranquilles et le calme des bibliothèques...  :o [rolllaugh] Ce n'est pas une bonne préparation à une expédition avec les Futuremen, c'est bien vrai!  ;D ;D ;D

Je crois que Patrocle a tort de ne pas penser grand-chose des femmes... Elles pourraient bien apprendre beaucoup de Joan...  ;)

Quelle va être la réaction de nos amis lorsqu'ils vont découvrir la mort de Tantar et d'Enora?

Continue, Elaine! Ne lâche pas!

Bizz
Flamme
 :D